Un roi sans lendemain

J’ai acheté Un roi sans lendemain après avoir lu une critique dans le numéro spécial “rentrée littéraire” du magazine Lire. Il s’agit d’un roman de Christophe Donner consacré à la vie de Louis XVII, le fils de Louis XVI et de Marie-Antoinette.

L’auteur prend pour prétexte l’écriture d’un scénario de film puis d’un roman par un écrivain de notre époque pour raconter la vie et la mort de l’héritier du Trône de France pendant la Révolution. Mais, pour faire écho à une phrase qui apparait deux fois dans le roman, comment écrire un livre sur Louis XVII sans écrire un livre sur son assassin ? Cet assassin, qui n’a pas tué de ses mains mais qui aurait assassiné l’enfant grâce à son influence sur le peuple de Paris, ce serait Jacques-René Hébert, un écrivain très populaire chez les sans-culottes et auteur du Père Duchène, le journal le plus connu de la Révolution Française. Après une première partie qui raconte le début des recherches de Henri Norden, l’écrivain qui sert de prétexte à l’auteur pour la suite du récit, le roman mêle la vie de Louis XVII et de Hébert, jusqu’à leurs morts respectives.

C’est un roman captivant qui permet de découvrir une histoire méconnue. Je ne sais pas exactement quelle est la part de fiction dans le récit de Christophe Donner, mais j’ai été passionné et la lecture de ce roman m’a donné envie d’en apprendre plus sur Louis XVII. J’ai ainsi commandé un roman intitulé La chambre dans lequel Françoise Chandernagor raconte la captivité de l’enfant du Temple, ainsi que L’Affaire Louis XVII de Philippe Delorme, un historien à l’origine des recherches ADN visant à prouver que le coeur conservé depuis la fin du XVIIIème siècle est bien celui de Louis XVII. Je vais également sortir de ma pile de livres à lire le célèbre Marie-Antoinette de Stefan Zweig, qui m’attend depuis de longs mois.

Un roi sans lendemain, Christophe Donner
Grasset, 2007, ISBN 2246625815

3 thoughts on “Un roi sans lendemain

Leave a Reply

About Zéro Janvier

Blogueur. Lecteur obsessionnel, sériephile assidu, cinéphile occasionnel, amateur de comics. Citoyen engagé.