Brüno

Brüno

Brüno

J’avais très peur avant d’aller voir ce film. Je ne suis pas un grand fan de Sacha Baron Cohen, le phénomène Borat m’était complètement passé au-dessus. La première demie-heure ne m’a pas rassuré : les gags étaient drôles mais d’une lourdeur voire d’une vulgarité qui me faisaient craindre le pire pour l’heure restante. Heureusement, le scénario connaît un tournant qui donne un nouveau ton, plus second degré et plus riche, tout en restant très drôle. La scène dans l’arène de catch à la fin est tout simplement géniale, d’une profondeur à laquelle on se s’attend pas dans un film estampillé humoristique.

Voici un article qui résume très bien ce que j’ai pensé de ce film :

Brüno, une farce moderne sur l’homophobie (par Yannick Barbe, sur Yagg)

  1. J’ai également beaucoup aimé l’article de Yagg. C’est même ça qui m’a donné envie de voir le film parce que sinon, je pense que j’y serais pas allé (j’avais pas beaucoup aimé Borat).

    Reply

    1. @Artypop : C’est également l’article de Yagg qui m’a donné envie d’aller voir ce film qui ne m’attirait pas plus que cela avant. Je m’attendais au pire avant de lire cet article et de voir le film. Je ne regrette pas d’avoir laissé une chance à ce film malgré mes a priori.

      Reply

  2. […] Brüno, un OVNI, atypique, drôle et réussi. […]

    Reply

Leave a Reply

%d bloggers like this: