Cinéma, TV & DVD

Queer As Folk (UK)

Queer As Folk (UK)
Queer As Folk (UK)

J’avais vingt ans que la chaîne britannique Channel 4 a diffusé cette série que certains qualifient de révolutionnaire, et d’autres de série culte, parce qu’elle fut la première à mettre en scène uniquement des personnages principaux homosexuels. Je l’ai découverte quelques mois plus tard à l’occasion d’une « nuit gay » sur Canal Plus et j’avais été marqué par l’histoire, les personnages, et le ton inédit de cette série. Pour la première fois, alors que je débarquais tout juste à Paris, je découvrais sur petit écran des personnages qui assumaient leur homosexualité et vivaient, riaient, dansaient et baisaient au sein d’une communauté dont je me sentais à la fois proche et différent.

Les hasards de la vie, de mauvais souvenirs associés à cette série, m’en ont éloigné pendant quelque temps, mais j’ai finalement craqué récemment : j’ai redécouvert cette série avec beaucoup de plaisir. J’ai ri et j’ai été ému comme la première fois. J’ai retrouvé certaines scènes mythiques : le coming-out de Stuart à ses parents, l’affrontement verbal entre Nathan et son professeur, le final avec les adieux de Stuart et Vince à Nathan.

Stuart est toujours aussi prétentieux, je ne comprends toujours pas comment il peut être considéré comme un « dieu ». Vince est toujours aussi irritant. Hazel est toujours aussi drôle, déjantée et touchante. Alexander aussi, dans un autre style. Et Nathan (Charlie Hunnam) est toujours un petit merdeux, mais un merdeux terriblement craquant …