Ainsi va le jeune loup au sang

Ainsi va le jeune loup au sang

Ainsi va le jeune loup au sang

Ainsi va le jeune loup au sang est un roman déroutant, signé par Christophe Donner dont j’avais adoré le livre Un roi sans lendemain.

L’histoire commence à Montparnasse dans les années 60. Le père de Samuel est mort. La mère l’élève comme elle peut, accrochée à sa maison du passage d’Odessa, que la mairie menace d’expropriation. Les gens du quartier tentent de résister mais c’est peine perdue. La mère entre à Sainte-Anne et Samuel rêve de dynamiter la tour dont on achève la construction. En prison, il fait l’apprentissage brutal du sexe et il rencontre des hommes. Des livres, aussi. Sorti de là, il est adopté par un couple étrange dont il devient tout à la fois le fils prodigue et l’ange exterminateur. C’est jusqu’au sang que le rebelle ira chercher la rédemption.

Christophe Donner réussit à sublimer un récit qui sombre peu à peu dans le sordide. Peut-être trop. Plusieurs fois pendant la lecture, je me suis arrêté en me disant que là, c’était trop, que la surenchère dans le glauque devenait presque malsaine. Mais j’ai continué, parce que l’écriture de Christophe Donner est magnifique, qu’elle dépasse les excès de l’histoire. Le début et la fin du roman sont splendides, le milieu est plus difficile à lire, sans doute parce que cette partie du roman est consacrée à la descente aux enfers du narrateur ; on y perd en structure et en cohérence ce qu’on gagne en profondeur et en plongée dans les entrailles et dans l’âme de Samuel.

Je dois l’avouer, j’ai été mal à l’aise pendant une partie du roman, j’ai lu très vite certains passages pour me retrouver en terrain connu, loin du sordide des scènes en prison, par exemple. Je garde tout de même un bon souvenir de ce livre, parce le style – simple mais haletant – de Christophe Donner illustre parfaitement le basculement de la vie d’un individu comme les autres, confronté à des événements extérieurs difficiles.

Ainsi va le jeune loup au sang, Christophe Donner

Grasset, ISBN 22-246-65251-0

Note : ★★★/☆☆☆☆☆

Publicités
  1. Ca a l’air assez étrange. Le titre me plaint énormément, il vaut vraiment le coup ?

    J'aime

    Réponse

    1. @Northstar : C’est un roman étrange et parfois dérangeant, mais qui vaut le coup. Vraiment.

      J'aime

      Réponse

  2. Moi il m’a fait un effet de dingue ce bouquin, et il est même entré dans ma liste de bouquin fétiche. Une vraie révélation !!!

    http://blog.matoo.net/index.php/archives/2003/10/06/ainsi-va-le-jeune-loup-au-sang/

    J'aime

    Réponse

    1. @Matoo : Oui, j’avais lu ton billet avant d’écrire le mien. Je n’ai pas été aussi « bouleversé » que toi par ce roman, mais j’ai tout de même pris du plaisir à le lire. Là j’attaque un autre roman de Christophe Donner : « L’empire de la morale ».

      J'aime

      Réponse

  3. […] auteur que j’aime beaucoup. J’avais notamment adoré ses romans Un roi sans lendemain, Ainsi va le jeune loup au sang, et L’empire de la morale. C’est donc assez naturellement que je me suis penché sur […]

    J'aime

    Réponse

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s

Publicités
Publicités
%d blogueurs aiment cette page :