Saisir sa chance

Saisir sa chance

Après avoir perdu hier une veste, mon portefeuille et tout son contenu (carte bleue et carte d’identité, surtout) et passé une bonne partie de la matinée à faire les démarches pour refaire mes papiers, j’avais besoin d’un peu de détente cet après-midi. Mon choix s’est porté sur Saisir sa chance, un film dont je viens de recevoir le DVD.

Il s’agit d’un film gay sans prétention, sans doute sorti directement en DVD, un peu dans le même esprit que Un Noël très très gay dont j’avais déjà parlé il y a quelques mois. L’histoire n’est pas forcément très originale :

Chance n’est pas un garçon comme les autres. Il est gay, extraverti, s’habille de façon décalée et sait se faire remarquer ! Fraîchement débarqué dans son nouveau lycée, il va être pris pour cible par les garçons de l’équipe de football. Mais l’un d’entre eux, le mystérieux et séduisant Levi va prendre sa défense et tenter de devenir son ami malgré la pression du reste de l’équipe. Chance n’aura alors qu’un but, saisir sa chance et conquérir le coeur du beau Levi …

L’originalité n’est donc pas le point fort de ce film, ni pour l’intrigue ni pour les personnages, très stéréotypés : l’adolescent excentrique et gay assumé, le footballeur au grand coeur, la brute homophobe, le puceau timide, la bonne copine.

Par contre, comme souvent dans ce genre de films, c’est rempli de bons sentiments (qui a parlé de guimauve ?). Les garçons, évidemment, sont très mignons : Tad Hilgenbrinck (Chance) et Brett Chuckerman (Levi) sont vraiment charmants, dans deux styles différents. Personnellement, j’ai un faible pour Brett Chuckerman, absolument craquant malgré une musculature dont je ne suis habituellement pas fan.

Dans l’ensemble, c’est un film sympathique, plutôt divertissant et agréable pour les yeux ;-)

3 thoughts on “Saisir sa chance

Leave a Reply

About Zéro Janvier

Blogueur. Lecteur obsessionnel, sériephile assidu, cinéphile occasionnel, amateur de comics. Citoyen engagé.