Les vacances du petit Renard

37883945

Un très joli roman pour m’évader un peu de l’univers sombre et violent de Warhammer 40k dans lequel je suis plongé depuis le début de l’année.

L’histoire est simple : un adolescent, Paul, vient passer les vacances d’été dans la maison de campagne familiale, accompagné de ses parents en pleine crise de couple, de sa petite soeur, de sa tante et du meilleur ami de celle-ci. L’adolescent, âgé de 14 ans à peine, tombe sous le charme de ce fameux meilleur ami, qui a dépassé la quarantaine. Dans le même temps, le jeune jardinier de 19 ans tourne autour de Paul.

L’histoire est terriblement banale mais magnifiquement universelle, c’est sans doute ce qui m’a plu. Il n’y a rien de révolutionnaire de ce roman, aucune surprise, aucun retournement de situation, mais j’ai été emporté par ce récit mélancolique et réaliste du premier amour d’un adolescent. Le fait que cet adolescent aime les garçons est comme un détail dans le récit ; cela ne semble pas le déranger outre mesure, et sa famille non plus. La véritable barrière, c’est l’âge de cet être aimé qui ne voit en lui qu’un gamin à peine sorti de l’enfance.

Le récit est tellement sans originalité que cela aurait pu donner un roman sans grand intérêt, mais j’ai été touché par ce roman simple au style naturel, sans fioritures inutiles. Je l’ai dévoré en moins d’une journée, avec un appétit et un plaisir constants.


Les vacances du petit Renard, Arthur Cahn

Note : ★★★★☆


Vous voulez m’aider ?

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Publicités
Publicités
%d blogueurs aiment cette page :