Port d’Âmes

38618257

La plume de Lionel Davoust n’est pas exempte de défauts et de tics de langage, mais il a indibutablement du talent pour construire un univers imaginaire et des récits qui s’y déroulent. Ce long roman situé dans un monde fétiche d’Evanégyre est passionnant du début à la fin.

On y suit les aventures d’un héritier de l’aristocratie qui débarque dans une cité franche où règnent le commerce et la toute-puissante Administration, après huit années de servitude suite à la déchéance de sa famille noble. Il va se retrouver au milieu d’intrigues politico-commerciales tout en s’intéressant au sort d’une mystérieuse femme qui vend des morceaux de sa mémoire et de son âme pour survivre.

J’ai pris beaucoup de plaisir à lire ce roman dense et rythmé. Tout n’est pas parfait mais la grande force de Lionel Davoust est d’écrire des histoires intéressantes dans un cadre cohérent, avec des romans et des nouvelles qui dévoilent des aspects et des époques différentes du monde imaginé par l’auteur. Cela me donne clairement envie de plonger dans la trilogie Les Dieux Sauvages située dans le même univers, même si je vais sans doute attendre la sortie des deux prochains tomes pour cela. Une certitude cependant : je reviendrai me promener dans Evanégyre.

 


Port d’Âmes, Lionel Davoust

Note : ★★★★☆


Vous voulez m’aider ?

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Publicités
Publicités
%d blogueurs aiment cette page :