The Plot Against America

roth.plot_.bannner.alt_-1111x480

The Plot Against America, traduit en français sous le titre Le complot contre l’Amérique, est un livre mémorable, un très grand roman de Philip Roth publié en 2004.

Ce roman se présente comme le récit autobiographique d’un jeune garçon juif dans l’Amérique du début des années 1940. Le récit diverge de l’Histoire quand Charles Linbergh, isolationniste et antisémite notoire, remporte la nomination du Parti Républicain et défait à la surprise générale le président sortant Roosevelt lors l’élection présidentielle de 1940.

Charles Lindbergh jouit d’une double aura : c’est un héros encore jeune de l’aviation américaine, et le kidnapping et la mort tragique de son fils, alors âgé de moins de deux ans, dans une affaire qui avait passionné et choqué l’opinion publique en 1932 a fait de lui un père-martyr. Il semble ainsi le candidat républicain idéal pour empêcher Roosevelt, affaibli par la maladie et déjà aux commandes du pays depuis deux mandats, de remporter un troisième mandant consécutif. Linbergh prône ouvertement une position isolationniste des Etats-Unis dans la Seconde Guerre Mondiale et accuse Roosevelt d’être sous l’influence de la communauté juive et de vouloir engager la nation américaine dans une guerre qui ne la concerne pas.

Dans notre Histoire réelle, Charles Linbergh était réellement connu pour ses positions antisémites, ses accointances avec le régime nazi – il a reçu dans les années 1930 des mains de Goering en personne une décoration, qu’il a refusé de rendre par la suite – ainsi que pour son engagement au sein d’America First, un mouvement politique isolationniste. Linbergh a même démissionné de l’US Air Force pour protester contre la politique internationale du président Roosevelt, avant de rentrer dans le rang après l’attaque de Pearl Harbor par le Japon et l’entrée en guerre des Etats-Unis.

Dans le roman, le mandat présidentiel de Linbergh fait progressivement sombrer le pays dans une atmosphère étouffante, où les juifs sont soupçonnés de comploter contre les « vrais » Américains et deviennent la cible de politiques raciales inspirées de celles du régime nazi en Allemagne. Philip Roth, à travers son récit semi-autobiographique, nous plonge dans le quotidien d’une famille juive du New Jersey qui voit son quartier, sa ville et son pays se transformer en cauchemar vivant. Je ne vais pas raconter toute l’intrigue, mais c’est un récit à la fois réaliste et terrifiant qui interroge sur ce qui sépare nos démocraties des dictatures fascistes qui ont ravagé l’Europe au milieu de XXème siècle.

9200000002847508

Le tour de force de ce roman, c’est d’ailleurs son réalisme. En le lisant, je me suis vraiment dit que cette Histoire alternative racontée par Philip Roth est crédible, que cela aurait pu se dérouler ainsi. Linbergh fait un candidat plausible face à Roosevelt en 1940 et sa victoire semble logique dans une Amérique qui ne veut pas verser le sang de ses soldats en se se mêlant des affaires de la vieille Europe. Pour Linbergh et ses partisans dans le roman, Hitler et les nazis apparaissent un rempart face à la menace soviétique, et on sait que ces thèses ont circulé aux Etats-Unis à l’époque, bien qu’elles soient restées minoritaires.

Publié en 2004, ce roman a connu une seconde vie bien méritée après la victoire surprise de Donald Trump lors de l’élection présidentielle américaine en 2016. Le parallèle est troublant entre la campagne populiste, démagogique et outrancière à l’égard de certaines minorités, menée par Trump et celle de Lindbergh décrite dans le roman. Cela donne une saveur supplémentaire à ce livre, un arrière-goût amer qui à défaut d’être agréable a l’avantage d’éveiller nos sens et notre esprit.


The Plot Against America, Philip Roth

Note : ★★★★☆


Vous voulez m’aider ?

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :