Sergent Papa

81tDx1LfOdL

Grâce à la plateforme de service de presse NetGalley.fr, j’ai eu l’occasion de découvrir en avant-première ce roman Sergent Papa dont la publication est imminente, puisque qu’elle est prévue pour le 16 août. Je ne vais pas le cacher, le résumé ne m’avait pas forcément emballé à cent-pour-cent, mais il m’avait tout de même suffisamment plu pour me donner envie de lire ce livre :

Si encore je t’avais abandonné pour parcourir le monde ou pour plonger  dans l’ivresse d’une trépidante vie d’artiste,  peut-être aurais-tu pu me fantasmer  en père aventurier absorbé  par des voyages extraordinaires,  mais non, j’ai toujours été là,  à quelques encablures de ta chambre d’enfant, et pourtant si éloigné.

Comédien à la carrière essoufflée, Mathieu tente de renouer avec son fils Antoine,  musicien prodigieux. Au rythme des tâtonnements  de ce père absent se  découvrent la tendresse  prudente et la violence sourde des sentiments.

Le résumé et le début du roman sont clairs : il s’agit d’un récit sur un homme qui tente de renouer avec son fils qu’il abandonné pour mener sa carrière de comédien, par ailleurs essoufflée aujourd’hui.

Avant d’abandonner son fils et sa mère, Mathieu, lui a transmis l’amour de la musique et du rock en particulier. Devenu jeune adulte, Antoine débute une prometteuse carrière musicale avec deux amis avec lesquels il forme un groupe qui commence à faire parler de lui.

Le roman est court, cent-soixante pages, et c’est tant mieux car il ne s’y passe pas grand chose et je me suis globalement ennuyé. Il y a quelques situations sympathiques, mais cela reste assez superficiel et surtout déjà vu. J’ai l’impression d’avoir déjà lu et relu à de nombreuses reprises ces réflexions sur la société d’aujourd’hui, sur le fossé entre les générations, sur la place prise par les réseaux sociaux dans nos vies, etc.

Quant au sujet principal du roman, la paternité et la relation entre Mathieu et Antoine, il ne m’a pas touché plus que cela. Je pense qu’il y avait nettement mieux à faire à ce sujet.

C’est donc plutôt une lecture décevante, même si c’est un roman plaisant à lire et plutôt bien écrit.


Sergent Papa, Marc Citti

Note : ★★☆☆☆


Vous voulez m’aider ?

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Publicités
Publicités
%d blogueurs aiment cette page :