Silas Corey – Le Réseau Aquila 2/2

81SFGvFjf9L

Après un premier épisode dont je vous parlais hier, les aventures de Silas Corey se poursuivent avec ce deuxième album : Le Réseau Aquila 2/2. Toujours scénarisée par Fabien Nury et illustrée par Pierre Alary, cette bande dessinée nous plonge à nouveau dans la France de 1917 :

Avril 1917.  La guerre fait rage dans toute la France. À Paris, l’opposition menée par Georges Clemenceau tente de faire tomber le gouvernement Caillaux …

Silas Corey, ancien reporter, agent du 2e Bureau, détective et aventurier à plein temps, est engagé par Clemenceau pour retrouver un reporter disparu. Ce dernier aurait recueilli des preuves de la trahison du chef du gouvernement. Corey, non content d’accepter la mission, vend aussitôt ses services au 2e Bureau et à Mme Zarkoff, industrielle de l’armement compromise dans l’affaire. Fort de ses trois salaires, Corey se lance sur la piste du reporter, et ne tarde pas à croiser le chemin du redoutable espion Aquila, qui dirige les opérations du Kaiser en France… L’issue de la guerre pourrait bien dépendre du résultat de son enquête. Mais au fait, quelqu’un sait-il pour qui Silas Corey travaille vraiment ?

Silas Corey a été engagé par George Clemenceau pour enquête sur la disparition d’un reporter, sur fond d’affaire d’espionnage et de complot international. Après avoir découvert l’identité sous laquelle se cache l’espion allemand Aquila, Silas Corey et son fidèle compagnon Nam vont essayer de mettre la main sur leur redoutable adversaire.

Ce deuxième volume dévoile le secret du complot dont Aquila est l’instigateur, et qui pourrait bouleverser l’issue de la Première Guerre Mondiale et le sort de l’Europe. Je ne vais pas le dévoiler ici, mais c’est plutôt bien pensé et c’est surtout le prétexte pour un récit palpitant d’action et d’espionnage, à la limite du pulp par moment.

Cet album est clairement du même niveau que le premier, et les deux forment un récit très divertissant et intelligent. J’ai très envie de lire les deux prochains épisodes, qui forment un nouveau mini-cycle : Le Testament Zarkoff, qui se déroule un an plus tard, en novembre 1918. J’en parlerai évidemment ici !


Silas Corey – Le Réseau Aquila 2/2, scénario : Fabien Nury, dessin : Pierre Alary

Note : ★★★★☆


Vous voulez m’aider ?

Publicités
  1. […] premiers albums de Silas Corey, qui formaient un premier cycle intitulé Le Réseau Aquila (1/2 et 2/2), m’avaient beaucoup plu. En 1917, alors que les combats faisaient rage entre la France et […]

    J'aime

    Réponse

  2. […] Je crois que j’ai encore plus aimé cet épisode que le précédent, et que j’ai encore plus aimé ce cycle que le premier (Le Réseau Aquila, dont je vous ai parlé très récemment avec les deux épisodes 1/2 et 2/2). […]

    J'aime

    Réponse

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Publicités
Publicités
%d blogueurs aiment cette page :