Nicolas Eymerich Inquisiteur : La Déesse (1&2)

41BQNG0R3JL

Nicolas Eymerich Inquisiteur est une série de BD adaptée des romans de Valerio Evangelisti. La bande dessinée est signée Jorge Zentner au scénario et David Sala au dessin. Les deux premiers albums forment une première histoire : La déesse.

En 1352, à peine nommé inquisiteur général du royaume d’Aragon, le père Nicolas Eymerich doit faire face à des phénomènes inimaginables : apparaitions dans le ciel, naissance d’enfants si monstrueux qu’il faut en dissimuler l’existence… Armé de sa foi et de son intelligence exceptionnelle, l’homme de Dieu se lance dans une enquête complexe, obscure, dangereuse. Une enquête dont les tupéfiantes ramifications s’étendent bien au-delà de sa propre époque… et de la nôtre.

Le récit nous présente deux arcs narratifs sur deux lignes temporelles parallèles : un premier en 1352 avec l’enquête de l’inquisiteur Nicolas Eymerich sur des phénomènes étranges qui agitent le royaume d’Aragon ; le second en 2194 avec un voyage spatial assez particulier.

J’ai bien aimé ce double récit, même s’il est complexe et que je ne suis pas certain d’avoir tout compris à l’issue des deux albums. Le lien entre les deux récits n’est pas évident à saisir, mais l’ensemble fonctionne bien. Peut-être reste-t-il une part de mystère volontairement laissée par l’auteur, et ce n’est pas forcément un mal.

Les dessins sont magnifiques, que ce soit ceux montrant l’Espagne du XIVè siècle ou ceux décrivant le voyage spatial. Ce sont deux ambiances très différentes mais avec un style commun qui permet de lier habilement deux récits qui ne semblent avoir aucun rapport au premier abord.

J’ai bien aimé ces deux premiers albums de la série, ils forment un récit passionnant et intelligemment écrit. Je vais sans doute lire très prochainement les deux prochains albums, qui forment eux aussi un nouveau récit intitulé Le corps et le sang.

51SJG45NV9L


Nicolas Eymerich Inquisiteur : La Déesse (1&2), Jorge Zentner (scénario) et David Sala (illustrations)

Note : ★★★★☆

Publicités
  1. […] albums de la bande dessinée Nicolas Eymerich, qui formaient une première histoire intitulée La Déesse. J’ai donc naturellement poursuivi avec les deux albums suivants qui forment eux aussi une […]

    J'aime

    Réponse

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Publicités
Publicités
%d blogueurs aiment cette page :