J’arrête de trop penser

En ce moment, je lis pas mal de livres de “développement personnel”. Je mets des guillemets car je n’aime pas trop ce terme, avec ce qu’il m’évoque et ce qu’il véhicule comme clichés et à priori. Malgré cette réticence, depuis quelque temps je m’intéresse d’assez près à certains sujets de psychologie et de développement personnel, cela m’aide à traiter certaines préoccupations que j’ai sur mes besoins, mes attentes, mon travail, mes projets, etc.

Ainsi, je vous avais parlé des livres de Vadim Zeland sur le Transurfing et tout récemment du très bon Je pense trop : comment canaliser ce mental envahissant de Christel Petitcollin. Sur le même thème que ce dernier livre, je viens de lire dans la foulée un petit bouquin intitulé J’arrête de trop penser, signé Béatrice Lorant, journaliste dans la presse féminine principalement.

Vous pensez tout le temps… À la lessive que vous avez oublié de lancer avant de partir au travail, à la réflexion de votre supérieur hiérarchique sur le dossier que vous venez de lui présenter, au choix du « bon » gâteau pour l’anniversaire de votre fils ou de votre fille… Et le soir venu, impossible de vous relaxer et de dormir immédiatement, vous ressassez…

Pas de panique, vous êtes « juste » hyperpenseur ! Faites une pause et apprenez à dompter votre bouillonnant cerveau pour éviter le burn-out !
Pour y parvenir, Béatrice Lorant, hyperpenseuse (qui aujourd’hui le vit bien !), vous invite à :

– clarifier vos idées pour devenir intellectuellement plus productif

– soigner votre corps et votre esprit

– libérer votre créativité

– penser moins pour penser mieux

TOUTES LES CLÉS POUR LÂCHER PRISE ET ÊTRE PLUS ZEN !

J’ai peut-être commis un erreur en enchainant la lecture de deux livres sur le même sujet. J’ai ainsi trouvé dans celui-ci beaucoup de notions déjà découvertes ou évoquées dans le précédent. J’ai d’ailleurs trouvé que celui-ci était un peu moins pertinent et détaillé que celui de Christel Petitcollin. Le ton, plus léger, m’a également semblé différent et j’y ai été moins sensible.

Là où ce livre se distingue de Je pense trop : comment canaliser ce mental envahissant, c’est sur la partie conseils pratiques, beaucoup concrète et développée. J’ai toutefois regretté que ces conseils soient peu inventifs et se contentent de proposer des choses souvent déjà connues. Faire du sport, libérer sa créativité, être bienveillant avec soi : tout cela me semble d’excellentes idées mais j’ai envie de dire que j’y ai déjà pensé et que la difficulté n’est pas dans le fait d’identifier le besoin mais dans le passage à l’action, dans le fait de lever les freins pour se lancer.

Tout cela donne, à la fois à cause du ton employé par l’auteur et pas la nature du propos, un petit côté “livre de recettes miracles” face à des problèmes qui ne se règlent pourtant pas simplement en claquant des doigts.

Dans l’ensemble, ce petit livre d’environ 180 pages en poche est plutôt intéressant mais plutôt comme un point de départ avant d’aller plus loin dans d’autres ouvrages plus développés, plus détaillés. En tout cas, j’en suis sorti en restant un peu sur ma faim.


J’arrête de trop penser, Béatrice Lorant

Note : ★★★☆☆

One thought on “J’arrête de trop penser

Leave a Reply to Je pense mieux : Vivre heureux avec un cerveau bouillonnant, c’est possible ! – Zéro Janvier Cancel reply

About Zéro Janvier

Blogueur. Lecteur obsessionnel, sériephile assidu, cinéphile occasionnel, amateur de comics. Citoyen engagé.