Nantes, 2. D’Anne de Bretagne à d’Artagnan

La maison d’édition Petit à Petit publie une collection “Villes en BD” qui propose de découvrir l’histoire de villes françaises en bande dessinée. J’avais beaucoup aimé le premier album Nantes :De Saint-Félix à Gilles de Rais, consacré aux premiers siècles de l’histoire de la ville de Nantes. Le deuxième album D’Anne de Bretagne à d’Artagnan était lui aussi disponible lorsque je suis passé à la médiathèque dernièrement, j’en ai donc profité pour l’emprunter et le lire.

Laissez-vous entraîner dans la tumultueuse histoire de Nantes, sur les traces d’un livre ayant appartenu à Anne de Bretagne. Du château de François II à la découverte du magnolia, en passant par la sombre naissance de la traite négrière, l’arrestation de Fouquet par D’Artagnan ou la signature de l’édit de Nantes, revivez les événements qui ont marqué la ville du XVe au XVIIIe siècle.

Abondant d’archives, soigneusement documenté et riche en anecdotes, ce Docu-BD vous dévoile les mille facettes de Nantes, de la petite à la grande Histoire…

Le récit du premier album prenait fin en 1440, c’est à cette même date que reprend ce deuxième tome. Il est d’ailleurs construit sur le même modèle que le précédent : des textes documentaires historiques introduisent ou concluent de courts récits en bande dessinée qui illustrent des événements importants de l’histoire de Nantes.

En fil rouge de chaque récit, on trouve un livre de prière imprimé à la demande d’Anne de Bretagne, tout comme on retrouvait régulièrement dans le premier opus une petite statuette païenne transmise de génération en génération des gaulois jusqu’au Moyen-Âge.

Historiquement, cet album nous emmène jusqu’en 1789. Il s’attache d’abord à raconter les luttes pour l’indépendance de la Bretagne, sous le commandement du duc François II puis de sa fille Anne, puis l’unification du duché avec le royaume de France après le mariage d’Anne de Bretagne avec deux rois de France successifs. Les guerres de religion tourmentent également la ville de Nantes, avant que la traite négrière ne devienne un commerce prospère pour la cité.

Si les pages historiques sont toujours intéressantes et bien documentées, j’ai trouvé que les récits en bande dessinée étaient de qualité inégale. A vrai dire, les premières histoires, mettant directement en scène des personnages historiques, m’ont plutôt captivé, tandis que les dernières, s’attachant à des personnages secondaires plus éloignés des événements historiques m’ont parfois carrément ennuyé.

Dans l’ensemble l’album est réussi même si je l’ai trouvé moins passionnant que le premier. Cela ne m’empêchera pas de lire avec plaisir le troisième et dernier album à paraître cette année, et qui annonce le récit des événements de l’histoire de Nantes de la Révolution Française jusqu’à nos jours.


Nantes, 2. D’Anne de Bretagne à d’Artagnan, scénario de Karine Parquet, textes historiques de Guy Saupin, illustrations de Antoane, Cédric Benoist, Charlotte Wolf, Julie Poinçot, Léo Chérel, et Spectrum

Note : ★★★☆☆

  1. un bon concept, dommage que tout ne soit pas tout à fait à la hauteur!

    Reply

    1. C’est surtout vrai pour ce deuxième album, car j’avais trouvé meilleur le premier de la série. J’attends de lire le troisième et dernier “épisode” pour me faire un avis définitif.

      Reply

Leave a Reply

%d bloggers like this: