The Expanse – 1. Leviathan Wakes

J’ai eu le temps de regarder les trois premières saisons de The Expanse avant de commencer à lire les romans dont la série a été adaptée. Pourtant, les premiers tomes m’attendent sur mon Kindle depuis que j’ai terminé la première saison. J’ai enfin pris la peine de me plonger dans le premier volume, intitulé Leviathan Wakes.

Humanity has colonised the solar system – Mars, the Moon, the Asteroid Belt and beyond – but the stars are still out of our reach.

Jim Holden is an officer on an ice miner making runs from the rings of Saturn to the mining stations of the Belt. When he and his crew discover a derelict ship called the Scopuli, they suddenly find themselves in possession of a deadly secret. A secret that someone is willing to kill for, and on an unimaginable scale. War is coming to the system, unless Jim can find out who abandoned the ship and why.

Detective Miller is looking for a girl. One girl in a system of billions, but her parents have money – and money talks. When the trail leads him to the Scopuli and Holden, they both realise this girl may hold the key to everything.

Holden and Miller must thread the needle between the Earth government, the Outer Planet revolutionaries and secret corporations, and the odds are against them. But out in the Belt, the rules are different, and one small ship can change the fate of the universe.

Il faut d’abord préciser que James S.A. Corey est un pseudonyme : derrière ce nom de plume se cachent en réalité deux auteurs, Daniel Abraham et Ty Franck, qui ont entrepris ensemble l’écriture de cette grande saga de science-fiction baptisée The Expanse.

L’action se déroule dans un futur plus ou moins proche : suffisamment proche pour que l’environnement nous soit familier, avec la Terre, Mars, la ceinture d’astéroïdes, bref notre système solaire ; mais suffisamment éloigné dans le futur pour que la science-fiction soit bien présente : l’humanité a colonisé le système solaire et est désormais plus ou moins divisée en trois blocs à la fois concurrents et interdépendants : la Terre, a priori dotée d’un gouvernement mondial sous l’égide des Nations Unies ; Mars, une république qui dispose d’une technologie plus avancée que celle de sa planète soeur-mère ; et la ceinture d’astéroïdes, sorte de colonies dépendants de la Terre mais dont les habitants méprisés par les Terriens aimeraient prendre leur indépendance.

C’est dans ce contexte que nous faisons la connaissance de deux personnages très différents :

  • James Holden est l’officier en second et l’un des rares rescapés de l’équipage de son vaisseau-mineur de glace abattu par une mystérieuse navette furtive après avoir tenté de porter secours au Scopuli, un autre navire en détresse
  • Joe Miller est un détective sur l’astéroïde Ceres, dont l’une des affaires dont il est en charge est de retrouver Julie Mao, fille d’un puissant homme d’affaires terrien, qui s’est engagée pour l’indépendance de la ceinture d’astéroïdes

Les chapitres alternent les points de vue des deux personnages et si les deux récits sont d’abord indépendants, on se rend vite compte qu’ils sont liés et que Holden et Miller sont destinés à se rencontre à un moment ou un autre. Cela finit évidemment par arriver, et c’est là que le livre devient passionnant, d’autant que les auteurs ont la bonne idée de ne pas attendre les derniers chapitres pour en arriver là.

Le récit lui-même est intelligent, captivant à suivre, avec des enjeux forts. On ne s’ennuie pas du début à la fin, grâce à des chapitres courts et un sens du rythme évident. On peut parfois se demander si cela n’a pas été écrit dans l’optique d’être adapté sur le petit ou le grand écran, mais c’est suffisamment efficace pour que je ne n’en fasse pas un défaut impardonnable.

Ce premier volume est en tout cas riche de promesses pour la suite de la saga, je ne vais clairement pas tarder à me lancer dans le deuxième tome.


The Expanse – 1. Leviathan Wakes, James S.A. Corey

Note : ★★★★☆

Leave a Reply

About Zéro Janvier

Blogueur. Lecteur obsessionnel, sériephile assidu, cinéphile occasionnel, amateur de comics. Citoyen engagé.