The Expanse – 5. Nemesis Games

Nemesis Games est le cinquième volume de la saga de science-fiction The Expanse signée James S.A. Corey, le nom de plume du duo composé des auteurs Daniel Abraham et Ty Franck.

Après un quatrième tome qui m’a semblé un peu en-deca, j’espérais retrouver avec celui-ci toutes les qualités démontrées dans les trois premiers volumes du cycle.

Contrairement aux romans précédents qui donnaient la parole à de nouveaux personnages, celui-ci revient aux bases : les quatre points de vue présentés sont en effet ceux des quatre membres d’équipage du Roccinante, qui prennent des chemins différents pendant les longs mois nécessaires pour que leur vaisseau soit réparé après leur périlleuse expédition dans Cibola Burn :

  • Naomi part sur Ceres après avoir été recontactée par une vieille connaissance de l’époque où il menait des actions clandestines pour l’OPA
  • Amos retourne sur Terre, vingt ans après son départ, après avoir appris la mort d’une femme qui a semble-t-il compté pour lui à l’époque
  • Alex se rend sur Mars en espérant renouer ou en tout cas s’expliquer avec son ex-femme, qu’il avait abandonné pour suivre son envie d’espace et d’aventure dans la Navy
  • Jim Holden choisit d’abord de rester sur la station Tycho pour surveiller la réparation du Roccinante et attendre le retour de ses amis, avant d’être lui aussi entrainé dans de nouvelles aventures

Cela commence plutôt doucement, c’est plutôt plaisant à suivre, sans être totalement passionnant. Après un bon tiers du roman, je voyais déjà converger certaines histoires, je m’attendais plus ou moins à ce qui allait se passer, quand un événement majeur est venu tout bouleversé au milieu du roman. C’était plus fort que ce à quoi je m’attendais.

Je dois encore une fois saluer la capacité des auteurs à nous surprendre et surtout à ne pas attendre la fin du roman pour proposer des scènes fortes. C’était déjà le cas dans les romans précédents et c’est encore plus vrai ici : on ne s’ennuie pas et contrairement à certains romans de science-fiction, il n’y a pas vraiment de creux au milieu du récit, c’est plutôt le contraire ici.

J’ai dévoré la deuxième moitié du livre et j’y ai pris beaucoup de plaisir. Ce qui s’annonçait au début comme un roman de transition, un retour aux bases de la saga, s’est transformé en véritable révolution de l’univers de The Expanse. Autant dire que mon enthousiasme, un peu entamé avec le tome précédent, est remonté en flèche !

Comme à la fin du troisième tome, les cartes sont rabattues à l’issue de celui-ci et je suis impatient de découvrir la suite dans le sixième tome, Babylon’s Ashes.


The Expanse – 5. Nemesis Games, James S.A. Corey

Note : ★★★★☆

Leave a Reply

About Zéro Janvier

Blogueur. Lecteur obsessionnel, sériephile assidu, cinéphile occasionnel, amateur de comics. Citoyen engagé.