Lectures BD en vrac #4

Quelques bandes dessinées lues récemment grâce à l’excellente sélection de la médiathèque de ma ville.

Il fallait que je vous le dise, Aude Mermilliod

Une sublime bande dessinée d’Aude Mermilliod, un récit à deux voix avec le médecin et romancier Martin Winckler. L’une raconte son expérience personnelle d’un avortement il y a quelques années, l’autre son parcours comme médecin sensibilisé très tôt à la question de la contraception et qui a décidé de pratiquer des IVG pour aider les femmes qu’il recevait comme généraliste.

Une BD émouvante et utile, qui dit la vérité sur un sujet complexe.

Note : ★★★★★


Confessions d’un enragé, Nicolas Otéro

Liam, fils de deux expatriés français au Maroc, a 4 ans quand il est mordu par un chat atteint de la rage. Ses parents réagissent immédiatement et le garçonnet reçoit le traitement nécessaire pour lui sauver la vie. Mais le combat n’est peut-être pas terminé. Liam grandit, sent la rage monter en lui, perd le contrôle et cède régulièrement aux instincts du chat enragé qui l’habite.

Derrière cette histoire étonnante, entre fantastique et récit psychologique, et joliment servie par des dessins de qualité, j’ai découvert une bande dessinée atypique mais réussie. Peut-être pas ma BD de l’année, mais assurément une lecture plaisante et bien écrite.

Note : ★★★☆☆


L’âge d’or (volume 1), Cyril Pedrosa & Roxanne Moreil

Une bande dessinée écrite par Roxanne Moreil et illustrée par Cyril Pedrosa, dont on reconnaît tout de suite le coup de crayon si particulier : un dessin presque géométrique et un jeu subtil avec les couleurs. C’est un style particulier, il faut sans doute l’apprivoiser pour l’apprécier, mais je dois dire que j’aime bien.

Le récit lui-même est une fable médiévale avec des accents très actuels, sur le pouvoir et les rapports entre le peuple et ses gouvernants. La fin est abrupte, mais annonce une suite que je serais curieux de lire pour voir où tout cela nous mène.

Note : ★★★☆☆


Histoires Dessinée de la France – 1. La balade nationale : les origines, Sylvain Venayre & Étienne Davodeau

“La balade nationale : les origines” est le premier volume d’une collection ambitieuse : proposer une nouvelle Histoire de France en bande dessinée. Chaque album sera créé par un duo composé d’un historien spécialiste de la période et d’un dessinateur.

Dans ce premier opus, l’historien Sylvain Venayre et le dessinateur Etienne Davodeau nous offrent une drôle de balade – nationale, comme l’indique le titre – en quête des origines de la France.

Nous découvrons cinq personnalités emblématiques de l’histoire de France, ressuscitées dans la France d’aujourd’hui : Jeanne d’Arc, Molière, le général républicain Alexandre Dumas (père), Jules Michelet, et Marie Curie.

Accompagnés du cercueil exhumé du maréchal Pétain (qui s’exprime lui aussi), ils parcourent la France, ce voyage étant le prétexte pour nous parler des origines supposées de la France, de l’utilisation politique de l’Histoire et des images, et des notions de frontières, de peuple et d’identité nationale.

Les 110 pages de la BD sont suivies par une cinquantaine de pages documentaires consacrées aux biographies des personnages de la BD et aux notions évoquées tout au long du récit. Ces notices historiques complètent parfaitement le récit illustré.

L’ensemble donne un récit parfois un peu académique mais d’une finesse et d’une intelligence remarquables. C’est un premier album très réussi, une parfaite introduction pour une collection dont j’ai hâte de découvrir les prochains volumes.

Note : ★★★★★

Leave a Reply

About Zéro Janvier

Blogueur. Lecteur obsessionnel, sériephile assidu, cinéphile occasionnel, amateur de comics. Citoyen engagé.