Pour Luky est un roman d’Aurélien Delsaux, sorti au tout début de l’année 2020, et que j’ai eu l’occasion de découvrir grâce aux éditions Noir et Blanc et à la plateforme NetGalley.fr.

Le résumé m’avait semblé tentant :

Pour Luky, c’est une année scolaire dans la vie de Luky, Abdoul et Diego, trois adolescents d’une petite ville de province. Comme un talisman face à une enfance qui s’éloigne, Abdoul, le philosophe de la bande, nous livre le récit d’une fraternité choisie.

A travers de courts chapitres, Aurélien Delsaux nous propose de suivre la vie quotidienne de trois adolescents d’une petite ville de province. Ils vivent dans les immeubles du quartier populaire, on appellerait cela la banlieue si la ville était suffisamment grande pour cela, ils n’habitent pas en centre-ville en tout cas.

Luky, Abdoul et Diego sont amis, ils entrent au lycée et vont se confronter aux préoccupations des garçons de leur âge : le choix de l’orientation, les filles, l’intérêt plus ou moins marqué pour les études, les problèmes de famille, etc.

Cette chronique du quotidien adolescent m’a fait un peu penser au très beau Leurs enfants après eux qui avait été récompensé du prix Goncourt en 2018. Pour Luky n’atteint pas la qualité du roman de Nicolas Mathieu mais on y retrouve cette ambiance un peu fataliste dans une province oubliée de beaucoup.

Malgré quelques passages plus faibles que d’autres, le résultat est plaisant à lire. La fin est ouverte, il m’a peut-être manqué une chute pour couronner le récit, mais c’est clairement voulu par l’auteur et cela se comprend : nous suivons, le temps d’une année scolaire, le quotidien de trous gamins coincés entre l’enfance et l’âge adulte, et à la fin nous les laissons à leur vie, aussi perdus qu’au début.


Pour Luky, Aurélien Delsaux

Note : ★★★☆☆

Laisser un commentaire