The Vampire Lestat

Après avoir relu avec plaisir Interview with the Vampire, le roman d’Anne Rice qui a modernisé le mythe du vampire dans le dernier quart du vingtième siècle, j’avais très envie de lire les romans suivants de la saga vampirique de l’actrice américaine. Je me suis donc attaqué au deuxième roman de la série : The Vampire Lestat.

Après avoir suivi les aventures de Louis, le vampire presque humaniste du premier roman, nous changeons de narrateur dans ce deuxième roman, puisque Anne Rice nous propose ici le point de vue de Lestat, le “géniteur vampirique” de Louis.

Le roman débute en 1984, alors que Lestat a entamé une carrière de rock-star et qu’il s’apprête à publier son autobiographie. C’est le texte de celle-ci qui compose l’essentiel du roman.

C’est plutôt intéressant de retrouver Lestat qui nous raconte sa destinée, de sa jeunesse mortelle à la fin du XVIIIe siècle jusqu’à son projet fou de révéler l’existence des vampires à travers sa carrière de vampire-rockeur au milieu des années 1980.

Vu de l’intérieur, on découvre un personnage très différent du vampire antipathique, cruel et désabusé qui empoisonnait la vie de Louis dans Interview with the Vampire. C’est un contrepoint intéressant, qui éclaire d’un oeil neuf certains éléments du premier roman.

Le récit souffre toutefois de quelques longueurs au milieu, au bout d’un moment je me demandais où l’autrice voulait nous emmener. Heureusement, les révélations finissent par se succéder et le rythme s’accélère même franchement dans la dernière partie.

Il faut comprendre que nous avons presque affaire ici à un récit à histoires : au fur et à mesure du récit de Lestat, il rencontre des vampires ancestraux qui lui racontent leur vie mortelle et immortelle, nous remontons ainsi le temps, comme si nous feuilletions une Histoire des vampires, jusqu’aux origines de ces créatures de l’ombre. Le récit remonte effectivement très loin dans le temps, et c’est la partie que j’ai préféré dans le roman.

La fin s’achève sur un cliffhanger qui promet de l’action et sans doute de nouvelles révélations dans le prochain roman : The Queen of the Damned, que je ne devrais pas tarder à lire à son tour.


The Vampire Lestat, Anne Rice

Note : ★★★★☆

Leave a Reply

About Zéro Janvier

Blogueur. Lecteur obsessionnel, sériephile assidu, cinéphile occasionnel, amateur de comics. Citoyen engagé.