Category: Comics & BD

Vois comme ton ombre s’allonge est un roman graphique signé Gipi, traduit de l’italien par Hélène Daurriol-Remaud pour Futuropolis. J’avais aperçu cet album à la médiathèque et je ne savais pas du tout ce dont cela parlait, il n’y avait aucun résumé sur la quatrième de couverture, mais je l’ai emprunté car la couverture magnifique […]

Icare est une bande dessinée signée Moebius pour le scénario et Jiro Taniguchi pour le dessin. Cet album regroupe les 12 épisodes parus au Japon avant que la série ne soit interrompue, faute de succès auprès des lecteurs nippons. Un jour, une femme accouche un enfant qui a la facilité de voler. En cette période […]

Un ciel radieux est un roman graphique écrit et illustré par le japonais Jiro Taniguchi. Je l’ai découvert à la médiathèque et le résumé m’avait donné envie de le lire : Une nuit d’été, un terrible accident a lieu dans une rue de la banlieue de Tokyo, entre un motard et une fourgonnette. 10 jours […]

J’ai découvert la collection de bande dessinée Ils ont fait l’Histoire après avoir lu le premier volume de l’Histoire de France de Belin ; j’avais appris un peu par hasard que Geneviève Bührer-Thierry, qui en est l’une des co-auteurs, avait également collaboré à l’écriture d’une bande dessinée sur Charlemagne, qui fait justement partie de cette collection […]

J’avais beaucoup aimé les deux premiers albums de la bande dessinée Nicolas Eymerich, qui formaient une première histoire intitulée La Déesse. J’ai donc naturellement poursuivi avec les deux albums suivants qui forment eux aussi une nouvelle histoire complète : Le corps et le sang. 1358. Castres. Une secte fait régner la terreur. Les “Masc” sont soupçonnés […]

Nicolas Eymerich Inquisiteur est une série de BD adaptée des romans de Valerio Evangelisti. La bande dessinée est signée Jorge Zentner au scénario et David Sala au dessin. Les deux premiers albums forment une première histoire : La déesse. En 1352, à peine nommé inquisiteur général du royaume d’Aragon, le père Nicolas Eymerich doit faire […]

Le premier cycle de Sir Arthur Benton m’avait beaucoup plu. En trois albums très réussis, cette bande dessinée historique montrait parfaitement la complicité (au moins passive, si ce n’est active) des démocraties occidentales face à la montée d’Hitler et du nazisme, qu’ils pensaient utiliser pour lutter contre Staline et le communisme. Le second cycle, lui […]