Musique

Toi t’en rêves (Narcys)

Ma découverte sympathique du matin : le clip de Toi t’en rêves, une chanson d’un artiste que je ne connaissais pas : Narcys.

Ce n’est pas tout à fait le style que j’apprécie habituellement mais j’aime bien ce clip avec ses bonhommes ressemblant à des Playmobil, et les paroles sont sympathiques.

Toi t’en rêves, toi t’en rêves, de leur montrer qui tu es,
Et t’en crèves, et t’en crèves, de n’pas pouvoir exister
Dans tes rêves, dans tes rêves, tu ne veux qu’être aimé !
Et t’en crèves, et t’en crèves, t’as mal à en crier !

Quand il s’prenait pour un cow-boy, toi tu recoiffais ta poupée,
Et tu passais les heures à te demander si ça s’faisait,
Tu regardais ta mère toujours si calme, toujours si douce,
Tu regardais ton père et tes yeux tombaient sur tes pieds …

Toi t’en rêves toi t’en rêves de leur montrer qui tu es,
Et t’en crèves et t’en crèves de n’pas pouvoir exister
Dans tes rêves dans tes rêves tu ne veux qu’être aimé !
Et t’en crèves et t’en crèves, t’as mal à en crier !

Maintenant il joue avec les filles, toi tu restes au fond d’la cours …
Si sûr de lui, comme tu l’envies ! mais ton coeur brûle d’amour …
T’écris des lettres que t’envoies pas, il les lirait même pas,
Il penserait même pas que c’est toi puisqu’il ne te voit pas …

Toi t’en rêves, toi t’en rêves, de leur montrer qui tu es,
Et t’en crèves, et t’en crèves, de n’pas pouvoir exister
Dans tes rêves, dans tes rêves, tu ne veux qu’être aimé !
Et t’en crèves, et t’en crèves, t’as mal à en crier !

Cinéma, TV & DVD, Comics & BD, Musique

Le pudding à l’arsenic

Je ne sais pas si c’est encore le cas aujourd’hui, mais pendant des années les dessins animés Astérix étaient systématiquement rediffusés à la télévision pendant les fêtes de fin d’année. C’était presque une tradition dans ma famille de les regarder, réunis dans le salon pour rire devant des scènes et des répliques que nous connaissions par coeur.

La scène dont je me souviens le plus est celle du pudding à l’arsenic dans Astérix et Cléopatre, à mes yeux le meilleur de tous les Astérix produits en dessin animé (devant Les Douze Travaux d’Astérix, honorable second). Cet extrait est très connu et bien entendu disponible sur YouTube :

Musique

Mi-maître mi-esclave

Quand on a personne
On se sent tellement minable
On voit des choses abominables
On se demande s’il vaut mieux pas passer ailleurs
Mais quand on est seul
On est son propre maître à bord
Moins que l’ esclave de son remords
La fin du monde est pour demain

[…]

Quand on a personne
On rend les gens impardonnables
On se rend mille fois coupable
On se demande s’il vaut mieux pas passer ailleurs
Mais quand on est seul
On est mi-maître, mi-esclave
D’une liberté indiscutable
La fin du monde est pour demain

Et on se perd
Dans un désert impitoyable
Une solitude inoubliable
On se demande s’il vaut mieux pas passer ailleurs
Mais quand on est seul
On est mi-maître, mi-esclave
Du genre de vie qu’on se prépare
La fin du monde est pour demain

Musique

Barbara : dix ans

Musique

There’s a fine, fine line

There’s a fine, fine line between a lover and a friend

There’s a fine, fine line between reality and pretend

And you never know ’til you reach the top if it was worth the uphill climb.

There’s a fine, fine line between love
And a waste of time.

There’s a fine, fine line between a fairy tale and a lie

And there’s a fine, fine line between « You’re wonderful » and « Goodbye. »

I guess if someone doesn’t love you back it isn’t such a crime,

But there’s a fine, fine line between love
And a waste of your time.

[…]

There’s a fine, fine line between together and not

And there’s a fine, fine line between what you wanted and what you got.

You gotta go after the things you want while you’re still in your prime …

There’s a fine, fine line between love
And a waste of time.

(There’s a fine, fine line, Avenue Q)

Musique

Il changeait la vie

C’était un p’tit bonhomme, rien qu’un tout p’tit bonhomme
Malhabile et rêveur, un peu loupé en somme
Se croyait inutile, banni des autres hommes
Il pleurait sur son saxophone

Il y mit tant de temps, de larmes et de douleur
Les rêves de sa vie, les prisons de son cœur
Et loin des beaux discours, des grandes théories
Inspiré jour après jour de son souffle et de ses cris
Il changeait la vie

Musique

What Now My Love

Je vous avais parlé ici de mon attraction particulière pour la chanson « Et maintenant » de Gilbert Becaud. Mon colocataire m’a fait découvrir récemment une version en anglais interprétée par Agnetha Faltskog, la blonde du groupe ABBA.

En voici les paroles, aussi forte que la version originale en français :

What now my love?
Now that you left me
How can I live through another day?
Watching my dreams turning to ashes
And my hopes into bits of clay
Once I could see
Once I could feel
Now I am numb
I’ve become unreal
I walk the night
Without a goal
Stripped of my heart
My soul

What now my love?
Now that it’s over
I feel the world closing in on me
Here come the stars
Tumbling around me
There’s the sky
Where the sea should be

What now my love?
Now that you’re gone
I’d be a fool
To go on and on
No one would care
No one would cry
If I should live or die

What now my love?
Now there is nothing
Only my last goodbye
My love

Merci, Alexandre !