Cinéma, TV & DVD

Poster Boy

Quand les repères s’écroulent, quand les pensées deviennent trop envahissantes, un bon moyen de penser à autre chose peut être de se plonger dans un bon film pendant une heure et demie. C’est ce que j’ai fait ce soir en regardant le DVD de Poster Boy que j’avais reçu cette semaine.

 

Poster Boy

Le résumé du film, tel qu’il apparait au dos de la boîte :

Henry est un jeune étudiant gay dont le père est un sénateur ultra-conservation très médiatique. Lors d’une soirée, Henry rencontre Anthony, un militant gay activiste. Quand Anthony apprend qui est le père d’Henry, il décide de se servir de l’homosexualité du jeune homme pour porter un coup fatal à la réélection du sénateur. Mais à sa grande surprise, Anthony craque pour Henry. Entre convictions politiques et amour, Anthony doit choisir … Henry pourra-t-il garder son secret ?

Ces quelques lignes, un peu cul cul la praline, ne rendent pas hommage au film. Si la trame principale est fidèle au résumé, le film est plus subtil que cela.

Anthony (Jack Noseworthy) est touchant dans ses tentatives de se rapprocher d’Henry (Matt Newton), lui même émouvant en fils sous la coupe d’un père (Michael Lerner) qui représente tout ce qu’il déteste. Le personnage de Lizzie (Valerie Geffner), la meilleure amie d’Anthony, est également intéressant notamment dans sa relation avec la mère d’Henry (Karen Allen).

Le scénario ne recèle pas de réelle surprise mais est servi par quelques scènes réussies. Je m’attendais à un film gnan-gnan avec deux beaux gosses agréables à regarder et j’ai finalement passé un bon moment devant un film meilleur que l’affiche et le résumé le laissent supposer. Pas le chef d’oeuvre de l’année, mais un DVD à regarder à l’occasion.


Vous voulez m’aider ?

Politique & Société

Vive Roselyne Bachelot ?

Roselyne Bachelot avait attiré mon respect et mon estime quand, seule contre tous les autres députés RPR/UDF, elle avait défendu le PACS et voté pour le texte en 1999. J’avais même été touché par sa propre émotion lorsqu’elle avait conclu son intervention (applaudie par les députés de la majorité et sifflée par son propre camp) par ces mots :

Car nous ne reconnaissons ici qu’une seule communauté : la République.

Elle « récidive » cette semaine en annonçant son intention de mettre fin à l’exclusion des homosexuels pour le don du sang.

Plus de détails dans cet article sur Gayclics.

A suivre pour voir si cette idée de la Ministre sera mise en application.

Politique & Société

Appel à témoins

SOS Homophobie relaie cet appel à témoins :

Alain F. (photo ci-dessus), serveur au Lézard Café (Paris 2e), a été trouvé sur la voie publique par un passant, le 14 septembre 2007 à 8h du matin, à demi conscient et ensanglanté, à la hauteur du 29 rue de Turbigo (Paris 2e). Depuis, il est dans le coma.

Sa famille et ses proches recherchent des témoins ou toutes personnes pouvant apporter des éléments leur permettant de comprendre ce qui s’est passé, cette nuit-là, entre 1h et 8h.

Alors, si vous avez vu, croisé, parlé avec Alain, ou vous souvenez de quoi que ce soit le concernant ce soir là, merci d’appeler Patricia (sa belle-soeur) au 06.64.80.07.97

Politique & Société

SOS Homophobie, c’est parti !

Suite à la réunion d’information de SOS Homophobie à laquelle j’ai assisté mercredi dernier, j’avais décidé d’adhérer à l’association. J’ai posté ce matin l’enveloppe contenant mon formulaire d’adhésion et le chèque pour la cotisation. C’est parti !

Politique & Société

SOS Homophobie

Je suis donc allé ce soir à une réunion d’information et de recrutement de l’association SOS Homophobie. J’en reviens enchanté et motivé. Enchanté par le discours tenu par les responsables de l’association, et motivé par les actions concrètes dans lesquelles je vais pouvoir m’investir.

Tout d’abord, il s’agissait d’une véritable réunion d’information et de recrutement. Contrairement à la réunion des Panthères Roses à laquelle j’avais assisté lundi, je n’ai pas eu l’impression de débarquer dans un groupe qui vit sa vie sans les nouveaux : nous avons eu droit à une présentation claire de l’association, de ses actions, et des possibilités pour participer aux différentes commissions. Les intervenants présents étaient sympathiques et ont répondu à toutes les questions. L’accueil est donc très réussi.

Ce soir, je n’ai aucun doute : je vais adhérer très vite à SOS Homophobie. Les actions présentées m’intéressent beaucoup, notamment celles contre l’homophobie dans le travail, une des deux priorités de l’association dans l’année à venir (l’autre axe prioritaire étant l’homophobie et l’adolescence).

Politique & Société

Les Panthères Roses

Depuis quelque temps j’envisage de m’investir dans une association gay, si possible à vocation militante. J’ai fait quelques recherches et j’ai finalement « short-listé » deux associations très différentes : Les Panthères Roses et SOS Homophobie.

Une réunion des Panthères Roses avait lieu hier soir, j’y ai assisté pour avoir un premier contact et me faire une idée plus précise de leurs orientations et de leurs actions. Les Panthèses Roses se définissent ainsi sur leur site web :

Gouines, trans et pédés énervéEs par l’ordre moral, le patriarcat, le sexisme, le racisme, le tout-sécuritaire,
les régressions sociales et tout ça. Outil de résistance et composante politique du combat pour une société alternative.

En première approche, cette présentation ainsi que les communiqués présents sur le site m’ont donné le sentiment que les combats des Panthèses Roses sont très variés, peut-être trop. Mon impression a été confirmée lors de la réunion à laquelle j’ai assisté. C’est une association très politique, tendance extrême gauche voire gauchiste. Les membres sont majoritairement des filles (de l’ordre de 60 à 70% hier soir), le féminisme et le refus de la norme hétérosexuelle sont au coeur des orientations des Panthères.

Ce que je retiens principalement de cette réunion, ce sont quelques problèmes d’organisation (tout faire dans l’urgence, je n’ai jamais été fan) et surtout un manque de priorités. Bien sûr, toutes les causes présentées sont justes, mais il me semble qu’il faut parfois faire des choix pour être efficace. A vouloir courir plusieurs lièvres en même temps, on risque de n’en attraper aucun.

Finalement, je ne sais pas encore si j’irai à la prochaine réunion des Panthères. Les actions de l’association m’intéressent, mais je ne veux pas me retrouver débordé par une association qui ne sait pas trop où elle va ni ce qu’elle veut. J’hésite encore.

Politique & Société

Adoption de la loi Matthew Shepard

Via GayClics et le blog de XIII, j’apprends l’adoption par le Sénat américain de la loi « Matthew Shepard », du nom de l’étudiant américain décédé en 1998 suite à une agression homophobe.

Ce texte prévoit des sanctions aggravées pour les crimes de haines (y compris homophobes). Malheureusement, il est quasiment acquis que le président Bush utilisera son droit de veto pour empêcher l’application de cette loi. Un pas en avant, un pas en arrière … Il reste à espérer qu’un démocrate accède à la Maison Blanche en 2008 et que le Congrès américain vote une nouvelle loi Shepard.